14 résolutions financières pour 2014

Par Josée Jeffrey, D.Fisc. Pl.fin.
FOCUS RETRAITE & FISCALITÉ INC.

Rien de tel qu’un bon plan d’action pour assurer sa situation financière en 2014.  Voici une liste de résolutions réalistes, modulables selon vos objectifs.

1)       Brosser le portait de sa situation financière.

Pour suivre son évolution financière, rien de tel qu’un bilan comme point de départ et de référence.

2)       Établir un budget.

C’est l’étape essentielle pour reprendre le contrôle de ses finances et vivre selon ses moyens.

3)       Se payer d’abord.

« Se payer d’abord » consiste à épargner un montant fixe en prélevant de 5 % à 20 % de ses revenus bruts dès le dépôt de son salaire. Transférez immédiatement ce montant dans un compte d’épargne, préférablement dans un CELI. Mieux encore, automatisez cette transaction pour en faire une saine habitude d’épargne.

4)       Rembourser ses cartes de crédit.

Réglez vos soldes de cartes de crédit avant la date d’échéance pour éviter les frais d’intérêt. Si vous est impossible de rembourser en totalité, versez le paiement minimum à titre de mesure temporaire pour préserver votre cote de crédit.

5)       S’attaquer à ses dettes.

Envisagez un prêt de consolidation auprès de votre institution financière, si vous y êtes admissible.  Le taux d’endettement est actuellement de 163,7 %.  Évitez de suivre la masse.

6)       Honorer ses obligations à temps.

Pour éviter tout retard, automatisez le paiement de vos prêts et de vos factures mensuelles par prélèvement automatique.

7)       Limiter ses achats en ligne.

Se laisser charmer par tous les sites de rabais peut réserver de vilaines surprises à la fin du mois.

8)       Planifier sa retraite.

Commencez tôt et laissez le temps jouer en votre faveur.

9)       Payer ses impôts à temps.

Chacun doit payer son dû, faute de quoi les intérêts peuvent frôler ceux des cartes de crédit. Et c’est sans compter les pénalités pour ceux qui ne produisent pas à temps leurs déclarations de revenus! En cas de difficulté financière, prenez entente de paiement pour rembourser votre dette fiscale.

10)    Profiter des subventions gouvernementales.

Les familles peuvent recevoir de généreuses subventions pour des cotisations dans un régime enregistré d’épargne étude (REEE) ou pour des cotisations à un régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI) si l’enfant ou l’adulte âgé de 49 ans et moins qui se qualifie au crédit d’impôt pour personnes handicapées. Il est encore temps pour profiter des crédits d’impôts pour fonds de travailleurs.  Ces derniers verront leur crédit fédéral amputé graduellement à compter de 2015.

 11)    Mettre en place un plan d’épargne systématique.

Adhérez à un plan d’épargne systématique pour cotiser à votre CELI ou à votre REER sur une base régulière, et ce, jusqu’à concurrence des limites permises. Pour l’année 2014, le plafond CELI est fixé à 5 500 $ et le plafond REER est de 24 270 $.

12)    Classer ses factures et ses reçus.

En vue de la prochaine saison des impôts, accumulez dans une même chemise tous vos feuillets fiscaux, vos reçus pour les frais médicaux, pour les dons de bienfaisance, pour les frais de garde ou pour le transport en commun afin de récupérer tout ce qui vous revient de plein droit.

13)    Rédiger son testament.

Décéder sans testament peut avoir des conséquences néfastes surtout pour les conjoints de fait.

14)    Signer devant notaire son mandat en cas d’inaptitude.

Pour éviter que la Curatelle publique ne s’immisce dans vos affaires, choisissez une personne de confiance qui prendra vos finances en charge en cas d’inaptitude.

Je vous souhaite à tous une heureuse année 2014 et une bonne santé financière.

Partagez!
Ce contenu a été publié dans Chroniques, Finances personnelles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire