Rentabiliser votre déménagement

Par Josée Jeffrey, D.Fisc. Pl.Fin.
Focus Retraite & Fiscalité inc.

L’été est enfin arrivé! Pour plusieurs d’entre vous, c’est le temps de déménager. Que vous soyez salarié, travailleur autonome ou même étudiant, il est possible de demander une déduction d’impôt pour vos frais de déménagement. Cette déduction souvent très payante est encore mal connue des contribuables. Alors, il ne faut pas attendre au mois d’avril pour le savoir.

En fait, les frais payés pour un déménagement effectué d’un endroit à un autre au Canada pour occuper un emploi dans un nouveau lieu de travail ou pour exploiter une entreprise, et ce, même si votre bureau est à votre domicile peuvent être déductibles, si vous respectez certaines conditions.

Critère no 1 : se rapprocher d’au moins 40 km de son nouveau lieu de travail. Cette distance se calcule en fonction des kilomètres normalement parcourus par le chemin public le plus court.

Quoi déduire?

Les frais de transport et d’entreposage;
• Les frais de déplacement et les sommes raisonnables pour vous loger et vous nourrir pendant le trajet pour vous et votre famille (frais réels ou méthode simplifiée pour vos frais d’automobile et de repas);
• Les frais de repas et de logement temporaire pour vous et votre famille, pendant une période maximale de 15 jours (frais réels ou méthode simplifiée pour vos repas);
• Les frais de résiliation du bail ou les frais de vente de votre ancienne résidence.

Les frais de vente de l’ancienne résidence comprennent la publicité, les commissions versées à l’agent immobilier, les pénalités afférentes au remboursement anticipé de l’hypothèque ainsi que les frais de quittance. Et si vous devez vendre votre ancienne résidence pour en acquérir une autre, les frais juridiques et les droits de mutation de la nouvelle résidence acquise seront aussi déductibles. Tous ces frais peuvent représenter une jolie somme.

Vous n’avez pas réussi à vendre votre demeure? Vous pourrez déduire les intérêts hypothécaires, les impôts fonciers, les primes d’assurance ainsi que les frais de chauffage et d’électricité pendant son inoccupation jusqu’à concurrence de 5 000 $. Cette résidence ne doit pas être occupée ni louée à une autre personne pour être admissible.

Si vous avez reçu un remboursement ou une allocation qui n’est pas inclus dans votre revenu pour vos frais de déménagement admissibles, la déduction que vous demandez doit être réduite du montant du remboursement ou de l’allocation que vous avez reçu.

Les étudiants

Depuis que les bourses d’études sont complètement exonérées d’impôt, peu d’étudiants se qualifient à la déduction pour frais de déménagement pour poursuivre des études à temps plein. Toutefois, il est important de savoir que l’étudiant qui déménage pour un travail d’été peut demander une déduction à l’encontre de son revenu d’emploi.

À bien calculer, les frais de déménagement sont une vraie mine d’or pour ceux qui connaissent bien tous les détails des frais admissibles. Soyez prévoyants ! Conservez toutes vos pièces justificatives ainsi qu’un registre de vos déplacements pour le calcul de vos frais de déplacement, en cas de vérification du fisc. Bon déménagement!

Partagez!
Ce contenu a été publié dans Fiscalité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire