Vigilance accrue pendant la période des impôts

Par Josée Jeffrey, D. Fisc. Pl. fin.
Fiscaliste et planificatrice financière

Comme chaque année, la période des impôts est très propice aux fraudeurs astucieux qui s’amusent à se déguiser en vérificateurs d’impôt. Récemment, de nombreux contribuables ont reçu un courriel dont la provenance semble venir directement de l’Agence du revenu du Canada (ARC).

Le message laisse croire aux contribuables que des renseignements personnels sont manquants et qu’ils doivent répondre à certaines questions pour recevoir leur remboursement d’impôt. Cette lettre ne provient pas de l’ARC.

Si vous cliquez sur le lien fourni dans le courriel en question, vous vous connectez au site Web frauduleux. Tous les renseignements saisis dans les champs de données du formulaire (numéro de compte, numéro d’identification personnel, coordonnées, numéro d’assurance sociale, etc.) seront enregistrés et utilisés à des fins de fraude.

Certains particuliers ou sociétés croient à tort que ces courriels leur sont adressés conséquemment à leur déclaration de revenus transmise électroniquement. Il n’en est rien et ce n’est pas non plus la raison pourquoi vous recevez des communications du genre. Ne devenez pas des victimes de ces escroqueries.

Le gouvernement du Canada ne communique jamais par courriel avec les particuliers ou les entreprises pour demander ou confirmer des renseignements personnels ou financiers.

Soyez vigilants lorsqu’il s’agit de divulguer des renseignements confidentiels à des tiers. Si vous recevez ce genre de courriel, ne cliquez sur aucun lien et détruisez-le immédiatement.

Dans le doute, communiquez directement pour vérifier les informations à votre dossier et les informer du contenu de ce courriel.

Pour tout appel lié aux entreprises, composez le 1-800-959-7775 et pour tout appel lié à l’impôt des particuliers, composez le 1-800-959-7383.

Voici l’information qui est affichée sur le site de l’ARC. Pour aider les contribuables à identifier les communications qui ne proviennent pas de l’ARC.

L’ARC ne fait pas ce qui suit :

  • L’ARC ne demande pas à un contribuable d’envoyer des renseignements personnels par courriel.
  • L’ARC ne divulgue pas de renseignements sur un contribuable à une autre personne sans l’autorisation officielle du contribuable.
  • L’ARC ne laisse pas de message contenant des renseignements personnels sur un répondeur.

En cas de doute, posez-vous les questions suivantes :

  • Dois-je recevoir un remboursement ou un versement supplémentaire de l’ARC?
  • Est-ce que cela semble trop beau pour être vrai?
  • Le demandeur me demande-t-il de fournir des renseignements que je ne donnerais pas dans ma déclaration de revenus?
  • Le demandeur me demande-t-il de fournir des renseignements que l’ARC possède déjà dans ses dossiers?
  • Comment le demandeur s’est-il procuré mon adresse de courriel?
  • Est-ce que je sais avec certitude qui me demande ces renseignements?

Source : Agence du revenu du Canada

Si vous avez répondu à une communication frauduleuse et vous êtes victime de fraude, contactez le service Centre antifraude du Canada de la Gendarmerie royale du Canada, par courriel à info@centreantifraude.caou en composant le 1-888-495-8501. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site Web de Sécurité publique Canada à www.securitepublique.gc.ca/prg/le/bs/phsh-adv-fra.aspx.

Voici un exemple de courriel frauduleux (disponible en anglais seulement) :

Partagez!
Ce contenu a été publié dans Chroniques, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire